Terminus : tout le monde descend !

Publié le par Gonesasbo

Ce week end, on attendait une réaction des joueurs d'Hubert Velud, on espérait un sursaut d'orgueil des rouge et blanc, on croyait en la première victoire de l'ASBO pour qu'enfin la locomotive se mette en route, du moins qu'elle prenne le bon rail afin de passer par un chemin sans encombres, celui qui, tranquillement, nous mènera de victoires en victoires et qui se terminerait par une place en première classe direction la ligue 2 !

Pourtant, ce samedi contre Istres, l'ASBO ne choisissait pas encore le chemin le plus facile, pas vraiment aidé par le sort cette saison, cette fois ci encore : une frappe anodine mais bien aidée par le vent, glissait et passait entre les bras du malchanceux portier beauvaisien...
10 minutes de Jeu : Istres / Beauvais : 1-0

Les espoirs et les envies annoncées étaient déjà remises en question, mais alors que faire après cela ? Baisser les bras et se dire que l'on a vraiment pas de chance, ou justement se faire vengeance et croire en ses forces.. Les joueurs sont des compétiteurs, hors de question d'en rester là, Beauvais essayait tant bien que mal de repartir et d'imposer son jeu, son style... il fallait tout de même attendre 20 minutes de jeu pour enfin voir le premier tir beauvaisien. Timide et sans grande conviction ce lob de Fabien...

Ménétrier, l'ex portier cherbourgeois n'allait pas se faire battre aussi facilement, lui qui a encaissé qu'un seul but sur les trois premiers matchs de le saison avec Istres. Alors, Beauvais multiplait les actions offensives par l'intermédiraire de Rouag (34' 36') et Fabien qui ne parvenaient pourtant pas à trouver les filets.

On approchait rapidement la mi-temps lorsque sur une contre attaque istréenne, Goujet, qui décidément n'avait pas encore avaler la pilule du but bêtement encaissé en début de rencontre, ne parvenait pas à se saisir du ballon et accrochait Arbaud dans sa surface. Monsieur Bien accordait un pénalty. Arbaud, le tireur envoyait le ballon sur le poteau... Incroyable, la chance est passé de notre côté !

Alors bon dieu : autant y croire ! C'est la fin de la première mi temps, et on se dit qu'on ne devra rien lacher, les avdersaires sont prenables d'autant que ce coup ci, on aura le vent à notre avantage...

L'ASBO repartait en seconde période avec de bonnes intentions. Pourtant ce début de seconde mi temps fut difficile, les deux équipes se neutralisaient et sur une superbe contre attaque rapide côté gauche istréen, Goujet ne pouvait rien faire après une belle frappe de Arbaud !
57ème minute de Jeu  Istres / Beauvais : 2-0

2-0 Que faire? Il nous reste une demi heure de jeu : ce n'est pas possible ! Comment revenir alors que jusque là nous n'avons pas vraiment réussi à inquiter le gardien adverse... Beauvais se jauge quelques instants, mais n'a plus rien à perdre. Hubert Velud fait rentrer un troisième attaquant ainsi qu'un NZif volontaire et généreux dans le jeu.. L'équipe attaque enfin et multilpie les balles de but jusqu'à ce que cela finisse par payer !

73ème minute de Jeu Istres / Beauvais : 2-1
Sur corner superbement tiré côté droit, Rouag envoie le ballon au fond des filets ! Ouf que ça fait du bien...Il reste encore un bon quart d'heure de jeu, et pourquoi pas égaliser et attraper le point du match nul ! Seuleument ce sera sans compter sur la solidité et la combativité des joueurs de Usaï. En effet, si Istres a eu un petit passage à vide pendant un cours instant, l'équipe, leader du National tiendra bon jusqu'au bout et renverra l'ASBO dans ses travers...

De paroles de supporters istréens, l'ASBO est loin d'avoir été ridicule ! C'est gentil ça, mais cela fait 4 matchs que l'on entend la même chose ! Il faut croire qu'être bon ne suffit pas, il nous manque l'efficacité !
Alors...manque de chance, manque de réussite : quelle que soit l'excuse que l'ont peut apporter, le résultat est bien là ! Beauvais ne décole pas et reste accrocher à cette avant dernier place avec un petit point pris sur les 4 premiers matchs de la saison...Quelle est donc la solution?

Publié dans Saison 2008 - 2009

Commenter cet article

supporter 28/08/2008 10:10

Et encore la A peut-etre en CFA mais la B ça va etre dur pour la CFA2, il y a du monde pour la montée : St Quentin, Abbeville, Laon qui descendent de CFA2, de plus l'équipe est très jeune en B. Messieurs les dirigeants il serait temps de vous remettre en cause....

Dany 26/08/2008 15:56

Comme c'est parti, nous aurons 2 équipes en CFA l'an prochain la A en CFA 1 et la B en CFA 2 !!!Merci Piquant et ton équipe de Magouilleux!!!!Les beauvaisiens !