Beauvais se donne de l'air

Publié le par asbo-foot.com

National 34ème journée

En s'imposant ce soir deux buts (Keita et Rouag) à un sur la pelouse de Rodez, les Beauvaisiens ont fait un grand pas vers le maintien.

Certes, il reste encore quatre journées à disputer et donc douze points à prendre. Mais ce résultat permet à la troupe d'Alexandre Clément et Christophe Raymond de compter six longueurs d'avance sur Niort et Calais.

Ouf, on touche au but. Après avoir soufflé le froid, le chaud, le froid, le chaud et... le tiède, l'ASBO est en passe de gagner son pari du maintien.

 

On en est loin, très loin pour ne pas dire aux antipodes. Il faudra construire une tout autre équipe cet été pour faire rêver un public beauvaisien qui commence à s'impatienter et surtout qui en a marre de croiser les doigts et les orteils pour que son équipe reste dans ce championnat National souvent terne et trop rarement attractif.

Rodez 1 - 2 Beauvais

34ème journée de National

Fiche du match - 02.05.2009 à 20:00:00
Arbitre: M. Amaury Delerue
Affluence : 2000 spectateurs
Stade : Paul Lignon

 
Malgré tout, on ne peut s'empêcher de se souvenir des objectifs de début de saison : jouer les premiers rôles et si possible la montée en Ligue 2.

Bien entrés dans la partie, les rouges et blancs ouvraient le score à la 25ème minute de jeu grâce à Abdoulaye Keita bien servi par Menessou sur la droite. Le capitaine beauvaisien plaçait une tête rageuse qui ne laissait aucune chance à Sopalski, le portier local. Rodez ne parvenait pas à trouver la faille en première période et Beauvais rentrait au vestiaire avec ce score à leur avantage. Un coup de moins bien et un esprit plus entreprenant de la part des locaux, voyait Rodez égaliser peu avant l'heure de jeu. Lorthioir faisait le travail sur l'aile droite et parvenait à décrocher une frappe qui trompait Gouget. Ce but sonnait l'euphorie des aveyronnais qui avaient en tête d'en inscrire un nouveau. Ainsi, les coéquipiers de Jérémy Choplin, notre ancien beauvaisiens mutipliaient les situations dangeureuses (Corners et Coups francs) tant redoutés par l'ASBO cette saison. Bien heureusement, Abdoulaye Keita, buteur sur le premier but devenait passeur dans le dernier quart d'heure de jeu et offrait à Malik Rouag le but de la victoire après un superbe centre venant de la droite. Beauvais tenait sa victoire et restait solide défensivement jusqu'au coup de sifflet final.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article