Beauvais ne crée pas l'exploit

Publié le par Alex

Vendredi 12 Décembre, l'AS Beauvais Oise se déplaçait dans l'Aube à Troyes pour le huitième tour de la coupe de France. Les Beauvaisiens, auteurs d'une belle prestation globale peuvent sortir la tête haute.

Au cours de la première période, les hommes d'Hubert Velud contraient avec réussite les assauts Troyens. Il faut dire que Benjamin Gouget y était pour beaucoup : parades, claquettes ou arrêts reflexes finissaient par faire douter les locaux. Finalement, ce sont les Picards qui prenaient le jeur à leur compte et gommaient parfaitement la différence entre National et Ligue 2. Si bien que Milambo, très bon ce soir tout comme Ramdani au milieu, accélerait et des 25 plaçait une frappe pure qui ne laissait aucune chance au gardien Troyens. Peu de temps après, c'est Ramdani qui de la tête aurait pu porter le score à 2 - 0 mais cette fois le portier était bien sur la trajectoire. L'ASBO rentrait donc aux vestiaires avec ce court avantage de un but à zéro.

Dés la seconde mi temps, Troyes pousse et veut revenir rapidement dans la partie. C'est chose faite à la 51' lorsque Enza Yamissi envoya le ballon en pleine lucarne droite de Gouget. Les choses vont alors se compliquées pour Beauvais lorsque Troyes reprend confiance et ne tardera pas à aggraver le socre par Titi Buengo à la 66'. Une nouvelle frappe des 20 metres laissant aucune chance à Gouget. Rouges & Blancs se lanceront alors dans une bataille difficile, l'équipe solide de Ligue 2 ne se laisait plus surprendre. l'ASBO allait même encaisser un troisième but dans les arrêts de jeu sur un contre, Beauvais jouant le tout pour le tout.

Pour conclure, les Beauvaisiens n'auront pas à rougir de leur prestation et pourront même se félicités de leur excellente première période. Un rythme à prendre qu'il faudrait garder jusqu'à la fin de saison pour envisager l'année prochaine de jouer dans la même catégorie que leurs adversaires du soir. Un challenge compliqué mais pas impossible lorsqu'on voit le jeu développé pendant ces 45 premières minutes.

Publié dans Saison 2008 - 2009

Commenter cet article